MASTER Régional d’Entomologie en Afrique de l’Ouest:
« Conservation et Gestion de Populations d’Insectes pour un Développement Durable »

FDS - Laboratoire d'Entomologie

Admission

Entomologie Agricole et Forestière

Professeur GlithoAdolé Isabelle, Université de Lomé

Professeur Koumaglo Kossi Honoré

Professeur Kokou Kouami, Université de Lomé

Professeur Huignard Jacques, Université de Tours

Professeur Monge Jean Paul Université de Tours

Professeur Giordanengo Philippe, Université d’Amiens

Professeur Tano Yao, Université de Cocody

Professeur Akogbéto Martin, Université d’Abomey-Calavi

Professeur Sanon Antoine Université de Ouagadougou

Professeur Attachi Pierre, Université d’Abomey-Calavi

Dr Tamo Manuele, Directeur de l’IITA Bénin

Dr AGBOBLI Comlan Atsu, Directeur Général de l'Institut Togolais de Recherche Agronomique

Dr Kétoh Koffivi Guillaume, Université de Lomé

Dr Nuto Yaovi, Université de Lomé

Dr AmévoinKomina Sébastien, Université de Lomé

Dr Abbey Abbévi Georges, Université de Lomé

Entomologie médicale :

Professeur Akogbéto Martin, Université d’Abomey-Calavi

Professeur Ousmane FAYE, Université Cheik AntaDiop, Dakar

Professeur Julien DOANNIO, Institut National de Santé Publique, Abidjan

Professeur Sékou C. TRAORE, Malaria Research and Training center (MRTC), Ecole de Médecine, de Pharmacie et d’Odonto-stomatologie, Bamako

Dr Cathérine BOURGUOIN, Directeur de Recherche, Institut Pasteur de Paris

Dr Nestor SAKITI, Maître de Conférences, Université d’Abomey-Calavi

Dr Emile FIOGBE, Maître de Conférences, Université d’Abomey-Calavi

Entomologie Domiciliaire et Entomofaune Sociétaire

Prof. Yao TANO, UFR Biosciences, Université de Cocody-Abidjan

Prof. Philippe K. KOUASSI UFR Biosciences, Université de Cocody-Abidjan

Professeur Julien DOANNIO, Institut National de Santé Publique, Abidjan

Dr Jean-Pierre FARINE, Université de Bourgogne/Dijon

try "serif";">Les titulaires de ce Master seront de véritables entomologistes capables de faire face aux problèmes d’identification des échantillons d’insectes ayant un impact économique et sanitaire. Cette compétence est indispensable pour éviter une perte de temps lorsqu’une intervention rapide est indispensable pour limiter les dégâts imputés aux nuisibles. En effet, dosage la décision d’application d’une méthode de lutte dépend de l’espèce, de son statut de nuisible et de résistance dans la zone d’observation. Les diplômés sauront conduire des campagnes de gestion des populations d’insectes nuisibles en préservant autant que possible les insectes utiles et l’environnement.

Les compétences acquises permettront donc l’intégration des titulaires de ce master dans :

les universités pour une thèse de Doctorat ;

Les Ministères (Santé, Agriculture, Environnement)

les centres de recherches agricoles et sanitaires ;

les centres de vulgarisation agricole et médicale ;

les organismes professionnels et les groupements de production animale et végétale ;

les coopératives agricoles et les ONG ;

les sociétés de conseils phytosanitaires ;

etc.

information pills "serif";"> Contrôle des connaissances

Il répondra aux exigences des principes en vigueur à la Faculté des Sciences (UL) :

Contrôle continu

plus une session d’examen par semestre et une possibilité d’examen partiel anticipé pour toutes les UE délivrées par des enseignants en mission.

Mémoire de fin de formation avec soutenance publique selon les critères en vigueur à la Faculté des Sciences (UL).

Les étudiants ayant une moyenne de 14/20 à la fin du Master pourront être autorisés, sur étude de dossier, à s’inscrire en thèse dans leur option.

Procédure d’évaluation des enseignements

Auto-évaluation des enseignants par des enquêtes qu’ils organiseront auprès des étudiants avec la direction pédagogique du Master à la fin de leurs prestations.

prostate serif;">Le candidat doit être titulaire:

d’une licence dans un parcours de sciences biologiques, agronomique ou de sciences de la santé ;

d’une maîtrise de Sciences Biologiques - Option « Biologie Animale » ou « Écologie »

d’un diplôme d’Ingénieur Agronome option « Production  Végétale ou Animale»

 

ou de tout autre diplôme équivalent.